Biscuits Anzac

 

Dernièrement je suis tombé sur une émission qui relatait l’histoire de ces gâteaux secs. Curieux de nouvelles saveurs je les ai donc confectionné moi-même (tester leur équivalent industriel ne me disait rien). L’avantage étant de les conserver longtemps !
Voici quelques lignes sur leur origine avant de vous en donner la recette :
Le biscuit Anzac  est un biscuit fait de flocons d’avoine, de miel et de noix de coco. Il est nommé ainsi en l’honneur des troupes néo-zélandaises et australiennes de la Première Guerre Mondiale. Surnommé « soldiers’ biscuits » d’abord, il fut renommé en « ANZAC biscuits » après la bataille des Dardanelles. La recette était prévue pour résister aux longs voyages de la Nouvelle-Zélande vers l’Europe. De nos jours des biscuits ANZAC sont encore présents dans les rations données aux militaires australiens.

 

Ingrédients : (pour environ 30 biscuits)
125 g de beurre
125 g de farine
100 g de flocons d’avoine
200 g de sucre
60 g de noix de coco râpée
1 cuillère à soupe de miel (miel de fleur)
2 cuillères à soupe d’eau
1 cuillère à café de levure chimique

 

 

Préparation

  • Préchauffer le four à 150°
  • Dans un saladier, mélanger  la farine, les flocons d’avoine, le sucre et la levure
  • Faire fondre le beurre
  • incorporer dans le beurre fondu le miel et l’eau chaude (au robinet)
  • Ajouter la préparation liquide au mélange
  • Recouvrir la plaque de papier sulfurisé
  • Faire des petites boules avec la préparation et les aplatir
    (technique utilisée pour les cookies)
  • Enfourner 20 minutes environ, qu’ils soient bien dorés

 

Partagez !



2 Commentaires

  1. fathema dit :

    cette recette me tente beaucoup, mais comme je suis au régime, je voudrais éviter de mettre du sucre.
    par quoi pourrais je remplacer les 200 g de sucre.
    j’ai un paquet de flocon d’avoine qui ne demande qu’à être utiliser.
    merci

  2. ptitcuisto dit :

    Le miel est moins énergétique que le sucre. Comme il contient de l’eau, il apporte moins de glucides que le saccharose qui, lui, ne contient presque pas d’eau. De plus, le miel a un pouvoir sucrant supérieur à celui du sucre, grâce à la présence de fructose : on en consomme donc moins.
    Je vous conseille donc le miel mais niveau dosage par contre, il faudrait faire des tests…
    Merci de votre visite sur notre site 🙂

Laisser un commentaire