Lapin au vin blanc et au romarin

 

C’était ma première expérience de cuisson de lapin ! et je peux vous assurer que cette recette est inratable !!!
Un vrai plat estival !

Accompagné le, d’une purée à l’ancienne maison. Ma recette est très très très gourmande, faut pas avoir peur de la matière grasse … 🙂

 

Ingrédients : (pour 4 à 6 personnes)
– 1 lapin d’environ 1.5 kg
– 1 oignon
– 1 petite branche de céleri
– 1 pincée de piment doux
– 3 longs brins de romarin
– 1 citron coupé en quartiers
– olives noires
– 350 ml  de vin blanc sec
– 250 ml de bouillon de volaille
– 3 cuillère à soupe d’huile d’olive
– 25 g de beurre
– sel

 

Préparation :

  • Faire chauffer la moitié du beurre et l’huile d’olive dans une cocotte
  • Saler légèrement la viande et la mettre dans la cocotte fermée
  • Y ajouter les oignons, le céleri, le piment et le romarin
  • Couvrir et laisser cuire 1h30 en retournant les morceaux toutes les 30 minutes
  • Retirer le couvercle, augmenter le feu et faites bouillir
  • Presque tout le jus de cuisson doit être évaporé
  • Ajouter les quartier de citron et les olives
  • Remuer soigneusement et ajouter le vin
  • Faire bouillir 2 minutes pour faire évaporer l’alcool
  • Verser le bouillon dans la cocotte et laisser mijoter encore 10 minutes en remuant
  • Arroser régulièrement la viande jusqu’à l’obtention d’une belle sauce sirupeuse
  • Servir bien chaud

 

 

Pour accompagner ce lapin rien de telle que la fameuse recette de Joël Robuchon :

Ingrédients : (pour 6 personnes)
– 1 kg de pommes de terre (rates ou autres pommes de terre à chair ferme)
– 250 g de beurre
– 20 à 30 cl de lait entier
– gros sel (10 g par litre d’eau)

Préparation :

  • Cuire les pommes de terre, de taille uniforme, entières (départ dans de l’eau froide salée)
  • Égoutter, peler encore tièdes
  • Passer au moulin à légumes (grille la plus fine).
  • Dessécher la purée légèrement sur feu très doux en remuant vigoureusement avec une spatule en bois durant 5 minutes
  • Incorporer le beurre très froid petit à petit, bien dur et coupé en morceaux
  • Il faut remuer énergiquement pour bien incorporer le beurre et rendre la purée lisse et onctueuse.
  • On termine la purée en incorporant le lait bouilli très chaud, en petit filet
  • Et en mélangeant au fouet toujours vigoureusement jusqu’à ce qu’il soit entièrement absorbé.

 

Partagez !



1 commentaire

  1. francis dit :

    pour mon diabete se n’est pas tres recommander,mais je suis tres interssé par la preparation et la cuisson du lapin merci

Laisser un commentaire