Osso Buco

 

Les journées alternant entre chaud et froid, il est difficile de trouver des idées de repas. Pour ça rien de mieux que la cuisine italienne qui propose des plats consistants mais que l’on peut déguster même par temps estival

 

Ingrédients : (pour 6 personnes)
6 jarrets de veau
500 g de tomates (lorsque ce n’est pas la saison utiliser des tomates en conserve cuites et pelées)
200 g de carottes
250 g d’oignons
3 gousses d’ail
une branche de céleri
le zeste d’une orange
le zeste d’un citron
4 cuillères à café de persil haché fin
1 bouillon de légume dilué dans 10cl d’eau bouillante
25cl de vin blanc
10cl d’huile d’olive
farine
sel, poivre

 

Préparation :

  • Huiler la cocotte dans laquelle sera cuit l’Osso Buco
  • Rouler les jarrets dans la farine salée et poivrée
  • Faire revenir les jarrets dans une poêle avec de l’huile d’olive
  • Les faire dorer sur chaque face
  • Réserver les jarrets dans la cocotte
  • Couper les carottes, les oignons, l’ail et la branche de céleri en tous petits morceaux
  • Plonger les tomates dans l’eau bouillante 20 secondes avent de les peler
  • Découper les tomates en quartier
  • Mettre dans une poêle les carottes, les oignons, l’ail et la branche de céleri avec de l’huile d’olive
  • Faire revenir les légumes environ 10 minutes en les remuant de temps en temps
  • Ajouter les tomates. S’il s’agit de tomates fraiches, laisser cuire encore 5 minutes (sinon passer directement à l’étape suivante)
  • Ajouter le vin
  • Ajouter les zestes d’orange et les zestes de citron
  • Ajouter le bouillon de légumes préalablement préparé
  • Saler, poivrer
  • Remuer
  • Laisser cuire 5 minutes
  • Verser la préparation sur les jarrets dans la cocotte
  • Mélanger délicatement pour ne pas abîmer la viande
  • mettre à feu vif jusqu’à ébullition
  • baisser ensuite le feu et laisser cuire à feux très doux environ 1 heure
  • Pour être sûr que la viande est cuite, la piquer avec une fourchette; elle doit être tendre
  • Au dernier moment, saupoudrer de persil frais haché

Partagez !



Pas de commentaire

Laisser un commentaire